Annonce europe
Publié le - 358 clics -

Vie de couple : que faire lorsqu’on décide de commencer une vie commune ?

Deux personnes, une rencontre, des sorties, des sentiments, un nouveau couple… puis un jour, on décide de rendre les choses un peu plus sérieuses et plus officielles. Mais l’idée du concubinage semble parfois un peu simple pour certains et pour d’autres la peur de l’engagement rend l’idée du mariage complètement inconcevable. Et pourtant, on a envie d’une vie à deux, on veut être plus que de petits amis, plus officiels que des amants. Quelles alternatives sont donc envisageables ?

Sur le plan civil

Lorsqu’un couple de personnes décide de s’installer ensemble, il existe plusieurs sortes de manière de vivre : d’abord, le concubinage, qui consiste à habiter ensemble sans aucun engagement. Dans ce cas-ci, en cas de rupture, ni l’un ni l’autre ne peut exiger des droits légaux de la part de son partenaire. Aucune unité n’existe devant la loi et ils sont considérés comme deux individus entièrement indépendants. Ensuite, on distingue les couples qui décident de se marier civilement et endossent tous les droits, devoirs et obligations qui en résultent ou rédigent un contrat. Enfin, il y a ceux qui n’aiment pas le statut de concubins, sans pour autant être mariés. Alors, ils décident de se pacser. Mais le pacs ou pacte de solidarité civile, comme les deux précédentes alternatives, présente également des aspects contraignants et bénéfiques dont les détails sont accessibles sur www info pacs fr.

Sur le plan religieux

Pour les familles croyantes, la célébration de la vie de couple ne s’arrête pas à la mairie. En effet, pour que les choses se fassent comme correctement, la cérémonie doit se poursuivre devant l’autel où un prêtre s’occupe de donner la bénédiction aux futurs mariés, selon la religion de ces derniers. Toutefois, le mariage religieux n’est pas obligatoire vis-à-vis de la loi, en raison du respect de l’identité religieuse de chacun. C’est pourquoi, dans les grandes villes européennes, le nombre de mariage religieux est moins important que celui des mariages civils. Cependant, un mariage religieux ne peut se faire qu’après un mariage civil.

Pour finir, pour commencer une vie en commun, il existe de nombreuses alternatives que chaque couple peut décider d’adopter selon leurs envies et besoins. L’essentiel est juste que chaque décision soit prise d’un commun accord, afin d’éviter les litiges.

Inscrivez votre commentaire concernant cette rédaction si vous avez envie de vous faire entendre !

Les publications similaires de "Communiqué de presse"

  1. 1 Août 2018Un instrument original et facilement maniable11 clics
  2. 5 Fév. 2018Le tatouage au poignet, ce qu’on en dit2462 clics
  3. 19 Déc. 2017Lootmygame : un site révolutionnaire pour vos jeux steam1156 clics
  4. 10 Nov. 2017Où peut-on trouver l’amour à Roanne  ?1109 clics